Taillevent, le restaurant de Jean-Claude Vrinat est l’un des plus célèbres établissements de luxe et de prestige du monde de la gastronomie. Dans ce bel hôtel particulier proche de la place de l’Étoile, tout concourt à la recherche de la perfection et de l’art de recevoir.

Depuis plus de 60 ans, l’histoire de Taillevent se confond avec la dynastie Vrinat.
Taillevent Paris
C’est une histoire de famille qui commence en 1946 lorsque André Vrinat, le père du propriétaire actuel, ouvre un restaurant au 35 de la rue Saint-Georges dans un petit local dont les vitrines en ogives donnent sur une rue tranquille du 9e arrondissement.

Il nomme son restaurant «Taillevent», en hommage au cuisinier Guillaume Tirel dit Taillevent, maître des cuisines du roi Charles VI et auteur du fameux Viandier, un des plus anciens livres de cuisine français datant des années 1380.

Restaurant ParisTrès vite l’adresse rencontre le succès et deux ans après l’ouverture, le Guide Michelin décerne une étoile. Pour grandir, André Vrinat déménage en 1950 vers le 8e arrondissement au 15 rue Lamennais, près des Champs-Élysées, dans un hôtel particulier construit en 1852 pour le duc de Morny, le demi-frère de Napoléon III.

Une deuxième étoile est attribuée en 1956 par le Guide Michelin.

C’est en 1962 que Jean-Claude Vrinat rejoint son père, diplôme H.E.C. en poche, pour participer au développement de cette grande maison où l’on respecte les traditions de la haute gastronomie française. La famille Vrinat invente «l’esprit Taillevent» et son application rigoureuse est une valeur partagée par tous leurs collaborateurs.

En 1973, la troisième étoile, et plus haute distinction, du Guide Michelin vient couronner l’excellence d’une équipe entièrement dévouée à «l’art de vivre à la française». Depuis plus de 33 ans Taillevent est installé au sommet de son art.

En1987, Valérie Vrinat, petite-fille d’André Vrinat et fille de Jean-Claude Vrinat, crée la boutique «Les Caves Taillevent» pour commercialiser les bonnes bouteilles soigneusement sélectionnées. Aujourd’hui, son père la prépare à prendre sa succession.

Bouteilles de vinLa décoration du bâtiment Second Empire a été entièrement repensée en 2004 pour accorder plus de place à l’art contemporain dans un cadre feutré où marbre, moquettes et boiseries d’époque Louis XVI sont soulignés par un éclairage sophistiqué mettant en valeur les sculptures de Machat, les peintures de Naggar et Bargoni. Les grandes salles à manger sont au rez-de-chaussée et le superbe escalier conduit à l’étage qui abrite les deux salons particuliers.

Les plus hautes personnalités de la finance, de l’industrie et de la mode ont leurs habitudes dans ce lieu d’excellence voué au luxe. Les maîtres de maison ont reçu Francis Ford Coppola, le général Charles de Gaulle, Mikaël Gorbatchev, Salvador Dali, John McEnroe, Caroline de Monaco, les présidents Georges Pompidou et Jacques Chirac, Henri Kissinger, mais aussi Steve Job ou Brad Pitt et Angelina Jolie… et bien d’autres.
Seulement six chefs ont pris place dans les cuisines de la vénérable maison ; parmi les plus fameux on n’oublie pas Claude Deligne, Philippe Legendre, Michel del Burgo et depuis décembre 2002 Alain Solivérès.

Gastronomie à ParisIci, la gastronomie évolue entre traditions et créations contemporaines en respectant les produits de saison. Les clients raffolent des classiques : les langoustines aux artichauts, le foie gras de canard au Banyuls, la poulette de Bresse à la broche, la Royale de homard au fenouil et les crêpes aux pommes Granny et au genièvre ou le craquant au chocolat et caramel.
Le menu du déjeuner à 70 euros est une bonne affaire ; menu à 140 euros et à la carte à partir de 120 euros.

La cave des vins tout à fait somptueuse figure parmi les plus belles du monde ; la carte recense environ 3.000 références, depuis 28 euros, et une douzaine de vins au verre de 10 à 20 euros sont proposés par le chef sommelier Marco Pelletier.

Après la création des Caves Taillevent, Jean-Claude Vrinat a ouvert en 2001 le restaurant l’Angle du Faubourg pour offrir à une clientèle moins fortunée la qualité et l’élégance de Taillevent. En 2005, un magasin et un «wine bar» Caves Taillevent ont vu le jour à Tokyo.

Taillevent
15 rue Lamennais, Paris 8e, métro : George V
01.44.95.15.01
Fermé samedi et dimanche.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here