Georges Verney-Carron: Portrait d’un mediateur artistique (biographie)

In Arts by Marianne Homeridis0 Comments



par Marianne Homeridis

art-tillerie-georgesverneycarronoc1944 –
La vie professionnelle et personnelle de Georges Verney-Carron s’articule en undouble face remarquable, mu par une passion pour la creation et les arts plastiques,qui donna naissance a un projet fondamental : reconcilier l’art, l’entreprise et la ville. Enfant, c’est en jouant en patins a roulettes que ce stephanois, fils prodigue d’uneentreprise familiale celebre, decouvre l’art moderne au musse d’Art et d’Industrie aSaint-Etienne, alors dirige‚ par Maurice Allemand. Adulte, il experimentera ses premieres amours pour l’art avec Guy de Rougemont (1971) puis en 1980 avec Daniel Buren, qu’il rencontre grace a ses liens etroits avec une jeune association, Le Nouveau Musee.

L’idee d’une galerie s’impose a lui tres vite. C’est sous le nom de galerie Gaston/Nelson puis de galerie Nelson qu’ont lieu les premieres expositions dans les locaux de la rue Emile Zola. S’il n’est pas encore mur pour s’occuper de la direction artistique, il sait en revanche donner l’impulsion aux entreprises pour parrainer de jeunes artistes. De 1983 a 1986, Basile Bustamante, Thomas Schutte, Francois Perrodin, Gloria Friedmann, Gerard Traquandi, etc., au total une vingtaine d’artistes encore peu connus du public, montreront des travaux entres pour la plupart dans des collections publiques et privees, francaises et etrangeres.
En 1984, Georges Verney-Carron envisage un prolongement de sa vie professionnelle en alliant ses connaissances artistiques plus affirmees et sa passion. Il fonde Art/Entreprise, une structure originale qui a pour mission de reconcilier le monde de l’entreprise, le monde des collectivites et celui des createurs, que ceux-ci soient artistes, architectes, designers, graphistes… Quatre ans plus tard, il prend en charge la programmation artistique de la galerie qui devient galerie Georges Verney-Carron.

16

A ce jour, une cinquantaine d’expositions ont eu lieu dans sa galerie dont celles de Georges Adilon (1991), Cecile Bart (1989, 1994), Michel Blazy (1994), Etienne Bossut (1990, 1993, 1995), Daniel Buren (1991, 1995), Patrice Carr‚ (1996), Jean-Gabriel Coignet (1988, 1991, 1993), Gerard Collin-Thiebaut (1991, 1993), Gloria Friedmann (1983, 1985, 1988, 1989, 1990), Gottfried Honegger (1990, 1997), Francois Morellet (1988, 1993, 1997), Olivier Mosset (1993), Leonel Moura (1995), Martine Neddam (1992), Marylene Negro (1989), Francois Perrodin (1986, 1988, 1989, 1990, 1993, 1995), Sarkis (1994), Rober Racine (1989, 1993, 1996), Didier Trenet (1991), Bernar Venet (1997), Michel Verjux (1988, 1993, 1994), etc.

Art / Entreprise a acquis une reconnaissance internationale grace a l’implantation d’oeuvres d’art a l’interieur des parcs de stationnement (Daniel Buren, Dror Endeweld, Michel Verjux) et sur la place des Terreaux de la ville de Lyon (Daniel Buren).

Leave a Comment