MUSIQUE Les services culturels de l’ambassade de France à New York
accueillent le New York Big Band

Un concert à la mémoire du
11-Septembre

Les services culturels de l’ambassade de France ouvriront leurs portes
le 11 Septembre pour un concert spécial, hommage musical aux victimes
des attentats du World Trade Center, de Washington et du vol United 93.
La musique pour se souvenir, pour commémorer mais aussi pour se
rassembler, partager ses émotions et regarder avec confiance l’avenir,
c’est la volonté de Haruko Smith et de Veronica Kelly, organisatrices
du September Concert, fête new-yorkaise de la musique née un an après
les attentats du 11 Septembre. C’est à leur invitation que l’ambassade
de France a répondu en organisant, en partenariat avec les French
Tuesdays et la complicité de Payard, un concert ouvert à tous.
« Je suis heureuse et émue d’accueillir ce concert » explique Kareen
Rispal, conseiller culturel de l’ambassade. « C’est une facon de se
souvenir mais aussi d’affirmer notre solidarité avec nos amis
américains cinq ans après ce drame. » Le New York Big Band, un des
derniers de la ville, emmené par Joe Battaglia, assurera la fête et la
musique avec des airs fameux, américains et français.

Créé sur le modèle de la Fête de la Musique, The September Concert
marquera le cinquième anniversaire des attentats de 2001, non
seulement à New York mais aussi dans la plupart des grandes villes
américaines, et à l’étranger (au Japon, en Grande-Bretagne et à
Paris). « Notre objectif est d’utiliser le pouvoir de la
musique pour diffuser à travers le monde un message de paix, et notre
succès prouve que nous y arrivons », affirme Haruko Smith. L’an
dernier, The September Concert comprenait 117 concerts regroupant plus de 3 000 musiciens. Coordinatrice de la manifestation, Veronica Kelly, l’épouse du Police Commissioner de New York, reprend la formule de l’écrivain Aldous Huxley : « Après
le silence, ce qui nous permet d’exprimer l’indicible, c’est la musique ».
Veronica Kelly, qui était à Paris le 11 Septembre 2001, souhaite que
cette musique soit gaie. « All you need is love », répète-t-elle en clin
d’œil à la chanson des Beatles.

Musique vivante pour un triste souvenir dont les cicatrices ne s’effacent pas. Comme l’indique l’ambassadeur Jean-David Lévitte, « Cinq ans après, l’horreur de cette tragédie n’a pas disparu ». Ce concert permet donc à la France de saluer, une nouvelle fois ces
« héros qui ont tout risqué pour sauver des vies. Leur courage inspire
l’admiration sans fin du peuple français ». Présente à New York pour ses débuts à Broadway, la chanteuse Arielle Dombasle a promis de venir s’associer à ce concert pas comme les autres avec un échantillon généreux, et transatlantique, du répertoire
qu’elle présentera au Supper Club du 19 au 21 Septembre. Pour cette star française née aux États-Unis, fière de participer, avec les très nombreux musiciens new-yorkais, au
September Concert, « le monde a besoin que la musique élève les esprits et nous aide à trouver le chemin de la paix et de la solidarité ». Paraphrasant un mot célèbre, elle conclut : « N’oublions jamais : nous sommes tous des Américains. »

Lundi 11 Septembre de 18 à 20 heures – 972 Fifth Avenue, entre 78 et 79 e rue
Pour assister au concert, contacter Jean-Christian Agid

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here